Syndicats Saint Germain en Laye Syndicats Saint Germain en Laye
 

SYNDICATS INTERCOMMUNAUX

16, Rue de Pontoise - B.P .10101

78101 Saint-Germain-en-Laye Cedex

 

Nous joindre par téléphone

 

Contact courriel


 
 

Les pratiques dans la vigne de mars à août

Taille de la vigne :

Il s'agit de permettre un développement harmonieux, optimal de chaque pied de vigne dans l'espace qui lui est imparti.
Il sera procédé à une taille courte pour les cépages fertiles, une taille longue pour les cépages peu fertiles.
La taille s’effectue dès l'entrée de la vigne en repos végétatif complet (15 jours après la chute des feuilles) et tant que le débourrement n'a pas débuté (fin mars).
"Taille tôt, taille tard, rien ne vaut la taille de mars" en Île-de-France sur de petites parcelles il est préférable de tailler en mars afin d'exposer le moins possible la vigne aux forts coups de gel hivernaux.

Ebourgeonnage - épamprage :

Pratiques qui consistent à répartir le feuillage pour une exposition maximale et éviter l’entassement de végétation.
Cela permet également d’éliminer les départs de végétation inopportune laissant ainsi plus de sève aux rameaux fructifères.
Les bourgeons laissés à la taille sous forme de courson ou baguette seront, en principe, porteurs de futures grappes (1 à 2 par rameau).
Au niveau de chaque courson seront conservés 2 rameaux fructifère issus du courson lui-même et un rameau bien placé issu du vieux bois.
Les bourgeons du vieux bois seront utiles pour la surface foliaire comme pour la taille de l’hiver suivant.
Il ne sera conservé qu’un maximum de 8 à 10 rameaux par pied de vigne et 4 à 6 gourmands bien répartis entre les coursons pour la taille au premier fil l’hiver suivant.

Le palissage :

De mai à septembre, un certain nombre de rameaux doivent être redressés, passés dans les fils de palissage afin de permettre le passage entre les rangs notamment pour la réalisation des pulvérisations phytosanitaires.On ne coupe pas au sécateur les rameaux, il faut les palisser puis écimer en partie haute lorsque la longueur est excessive.

Les traitements phytosanitaires :

La protection phytosanitaire doit être préventive. Elle s’effectue tous les 10 jours des la mi-mai à la fin juillet. Ensuiite il peut y avoir de nouveaux traitement en fonction de l’état de la vigne.

L’effeuillage :

De juillet à septembre on supprime les feuilles situées au niveau du 1er fil pour supprimer la première rangée de feuilles, le fil et le bois de la vigne couché sur le fil doivent être visibles et dégagés.

L’effeuillage recherche une meilleure aération des grappes mais sans exposer trop directement les raisins au soleil. On effeuille donc autour de la grappe et en dessous mais on préserve les feuilles situées au dessus des grappes. Cela permet de préserver la vigne des maladies.

L'écimage :

A partir du 15 juillet, il devient intéressant de supprimer toutes les jeunes extrémités en croissance sur la vigne.

En bloquant ainsi son développement végétatif vous allez favoriser la migration des sucres vers les baies de raisins, véraison et maturation.

L’effeuillage

Un effeuillage modéré sous et autour des grappes permet d'améliorer la circulation de l'air et donc limite le taux d'humidité, lequel favorise le développement des champignons sur le raisin (oïdium, mildiou, pourriture).

Cet effeuillage ne doit pas exposer de façon trop directe les raisins au soleil sous peine de brûlure des peaux des raisins.

La vendange en vert :

Il faut conserver un maximum de 12 grappes dans les rangs. Cependant, il faut aussi parfois diminuer le nombre de grappes lorsqu’un pied de vigne manque de développement et de végétation. Dans ce cas on peut redescendre le nombre de grappes à 6 ou moins.

Quelles grappes supprimer ? celles qui sont les plus hautes dans le feuillage.

Une charge excessive en raisin sur la vigne, outre la maturation plus difficile des raisins va affaiblir le cep de vigne en diminuant la quantité de sucres qu'il met en réserve chaque été afin de pouvoir passer l'hiver et redémarrer sa croissance au printemps.

Un peu avant la véraison (mi-juillet) il est temps de pratiquer la vendange en vert. Si vous l'effectuez plus tôt, la vigne compensera cette perte par un grossissement des grappes restantes, annulant pour partie l'effet bénéfique de cette vendange.

Si vous la pratiquez après la véraison, vous perdez le sucre qui aura commencé à s'accumuler dans les grappes à supprimer.
Les grappes que l'on va conserver seront celles les plus avancées physiologiquement, correctement réparties sur des pampres différents et plutôt situées dans le bas du feuillage.

Pose des filets anti-oiseaux :

Les oiseaux sont des gourmets qui se désintéressent des raisins manquant de maturité par contre dès que la maturité leur convient alors ils vont nettoyer votre vigne en quelques jours. Il faut donc anticiper et poser les filets dès la deuxième quinzaine d'août pour les années précoces.

Il faut couvrir les rangs 1 par 1 en descendant les filets bien au sol afin que les oiseaux ne puissent pas se glisser en dessous. Il vaut mieux ne pas non plus les tendre au contact des grappes car ils vont picorer au travers des filets.

D’après les éléments fournis par Alexandre Golovko, technicien supérieur en œnologie et viticulture.

 
/ Mentions légales / Extranet / Mode contributeurs / Contact Retour haut de page